Construction durable et économie circulaire

Mission de la direction

La construction durable et l’économie circulaire sont des outils clés de la transition énergétique. La direction "Construction Durable et Économie Circulaire" a comme mission de fédérer les acteurs nationaux de ces thématiques socio-économiques de 1e importance pour le Luxembourg, à travers une approche systémique et participative, tout en intégrant les principes de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

L'économie circulaire dans la construction

Dans une économie circulaire (EC), la production et l'échange de biens et de services et la création de valeur socio-économique reposent sur une gestion holistique des stocks et des flux de matières, en tenant compte des limites et des capacités régénératives de notre planète. Appliqués au secteur de la construction, les principes de l'EC préconisent, entre autres:

  • Une approche orientée résolument vers une prise en compte du cycle biologique: positionner les besoins de l'utilisateur au centre, avec un accent sur la santé humaine et le confort; intégrer la construction dans le contexte naturel, favoriser la biodiversité et réduire les impacts sur le sol et les écosystèmes liés; utiliser les matériaux de construction biosourcés en cascades ou boucles fermées.
  • Construire de manière à préserver au maximum la valeur des matériaux et composants de construction (les stocks) sur tout leur cycle d'utilité, favoriser des modes construction modulaires et démontables pour récupérer la valeur (et notamment l'énergie grise contenue), utiliser des matériaux sains et non-nocifs pour l'environnement.
  • Adopter une vue holistique sur toute la chaîne de valeur de la construction et le cycle d'utilité des bâtiments, veiller à des plus-values systémiques et la multifonctionnalité des bâtiments ou de parties des bâtiments; gérer les flux entrants et sortants d'énergie, d'eau, d'air et autres ressources dans le même esprit de maintien maximal de la valeur et de la réduction d'impacts; développer des synergies avec l'entourage physique.
  • Activer les outils informatiques de support tel que le BIM (Building Information Modeling), les passeports de matériaux mais aussi des modèles de gestion et de construction innovants comme le "produit comme service" et la préfabrication/construction pour augmenter la productivité du secteur, notamment par rapport aux ressources.
Priorités thématiques

Pour la mise en œuvre de ces principes, le département de l'Energie co-développe des outils réglementaires, financiers et des méthodes de formation et de communication avec les parties prenantes clés. Les priorités thématiques sont les suivantes:

  • Renforcer les aspects de santé liée à la qualité de l'air intérieur dans le bâtiment en mettant en place un cadre national de conseil, suivi et contrôle par rapport à la thématique. Ces aspects seront intégrés dans la réglementation sur la construction durable, notamment la certification LENOZ et les subsides PRIMeHouse.
  • Contribuer à la mise à jour du "Guide de la construction durable" pour le Luxembourg, en étroite concertation avec le Centre de Ressources des Technologies de l'Innovation pour le Bâtiment CRTI-B, le Conseil National pour la Construction Durable (CNCD) et l'Ordre des Architectes et des Ingénieurs-Conseils (OAI): intégrer les principes de l'EC sur la déconstruction, la modularité, la gestion intelligente des flux, la digitalisation, etc.
  • Travailler sur la réduction de l'intensité énergétique des matériaux de construction classiques et promouvoir les matériaux biosourcés, et notamment le bois comme vecteur de stockage du CO2, en collaboration avec les clusters CleanTech et Wood de Luxinnovation.
  • Collaborer avec les promoteurs publics nationaux tels que l'Administration des Bâtiments Publics, le Fonds d'Urbanisation et d'Aménagement du Plateau de Kirchberg (FUAK), le Fonds du Logement ou la Société Nationale des Habitations à Bon Marché (SNHBM) pour la réalisation de projets phares de la construction durable, en activant notamment les marchés publics pour activer des démarches circulaires dans le secteur de la construction
  • Impliquer les communes comme promoteurs publics pour la construction durable et de manière plus générale pour l'économie circulaire comme relais cruciaux vers les citoyens et les régions, notamment à travers le Pacte Climat 2.0, en étroite collaboration avec l'agence Myenergy Luxembourg.
  • Favoriser l'innovation dans le secteur de la construction par le biais de collaborations avec les acteurs de la Recherche, du Développement et de l'Innovation (RDI), tels que l'Université du Luxembourg, le Luxembourg Institute of Science an Technology (LIST) ou Neobuild, et promouvoir le transfert des nouvelles compétences vers le secteur en collaboration avec l'Institut de Formation Sectorielle du Bâtiment, les Centres de compétences, la Chambre des Métiers, le House of Training, l'Institut National pour le développement de la formation professionnelle continue, etc.
Concertation et collaborations

Au-delà de ces activités sectorielles, le département de l'Energie assure la mise en œuvre de la stratégie EC pour le Luxembourg, ensemble avec le MECDD, le MECO et le Ministère des Finances (Portail EC).

Le département est au service des acteurs publics et privés, pour toute question liée à des projets d'implémentation de l'EC au Luxembourg et au niveau de la Grande-Région, notamment dans le secteur de la construction, et à la santé du bâtiment.

Dernière mise à jour